jeudi 31 mai 2007

Le desespoir d'une combattante pour la paix

Voici une lettre de Cindy Sheehan. La mère de soldat symbole de la lutte contre la guerre en Irak explique dans son blog pourquoi elle a décidé d'arrêter le combat. Un geste fort qui intervient quatre jours après le vote par le Congrès américain de la loi sur le financement de la guerre. Extraits de son texte.

"J'ai été beaucoup dénigrée et haïe depuis que mon fils Casey a été tué [le 4 avril 2004 en Irak], surtout depuis que je suis devenue le "visage" du mouvement antiguerre américain. Et surtout depuis que j'ai coupé les ponts avec le Parti démocrate. "Racoleuse" et "bon débarras" sont parmi les choses les moins violentes que j'ai entendues.
En ce matin du Memorial Day [jour du souvenir célébré aux Etats-Unis ce lundi 28 mai], j'en suis arrivée à de douloureuses conclusions. Tout d'abord, j'ai compris que j'étais la coqueluche de la gauche tant que je me bornais à m'en prendre à George Bush et au Parti républicain. Quand j'ai commencé à en faire autant avec le Parti démocrate, ce dernier s'est mis à moins me soutenir et à m'affubler des mêmes qualificatifs que la droite. Je suis considérée comme une radicale parce que je crois qu'il faut renoncer à la politique partisane quand des centaines de milliers de gens meurent pour une guerre reposant sur des mensonges cautionnés aussi bien par les démocrates que par les républicains.
Je suis aussi arrrivée à la conclusion que j'avais investi tout ce que j'avais pour tenter d'apporter la paix et la justice à un pays qui ne veut ni de l'une ni de l'autre. Mais la conclusion la plus terrible que je tire de tout cela, c'est que Casey est vraiment mort pour rien. J'ai essayé sans relâche, depuis le jour de sa mort, de donner un sens à son sacrifice. Mais Casey est mort pour un pays qui se soucie davantage de savoir qui sera la prochaine "nouvelle star" que de savoir combien de personnes seront tuées dans les prochains mois, pendant que démocrates et républicains jouent à la politique avec des vies humaines.
Il est extrêmement douloureux pour moi de savoir que je me suis laissé avoir par le système pendant tant d'années et que Casey a payé le prix de cette allégeance. J'ai trahi mon fils, et c'est ce qui me fait le plus souffrir.
Nos courageux jeunes gens et jeunes filles ont été abandonnés en Irak par leurs dirigeants lâches, qui les déplacent comme des pions sur un échiquier de la destruction, et le peuple irakien a été condamné à la mort et à un sort pire encore par des gens qui se préoccupent davantage des élections que des êtres humains.
Je vais prendre tout ce qu'il me reste et rentrer chez moi. Je vais jouer mon rôle de mère auprès des enfants qu'il me reste et tenter de retrouver un peu de ce que j'ai perdu. Camp Casey [le campement installé sur un terrain acheté par Cindy Sheehan en bordure du ranch de Crawford appartenant à Bush] a rempli sa mission. La propriété est à vendre. Y a-t-il un acquéreur pour trois beaux hectares situés dans les environs de Crawford, au Texas ? Je suis prête à étudier toutes les offres raisonnables. J'ai entendu dire que George W. Bush allait bientôt déménager lui aussi, ce qui confère encore plus de valeur à la propriété.
Ceci est ma lettre de démission en tant que "visage" du mouvement antiguerre américain. Mais la partie n'est pas terminée, car je ne renoncerai jamais à tenter de venir en aide aux gens qui souffrent à cause de l'empire de ces bons vieux Etats-Unis d'Amérique. Adieu, Amérique. Tu n'es pas le pays que j'aime et j'ai fini par comprendre que j'aurai beau me sacrifier je ne pourrai pas faire de toi ce pays-là si tu ne le veux pas. A vous de jouer maintenant."

1 commentaire:

Rodrigo a dit…

Oi, achei teu blog pelo google tá bem interessante gostei desse post. Quando der dá uma passada pelo meu blog, é sobre camisetas personalizadas, mostra passo a passo como criar uma camiseta personalizada bem maneira. Até mais.