samedi 26 mai 2007

45 degres a l'ombre

Nous n'avons meme pas entame le brulant mois de Juin, un pleonasme, que la chaleur nous frappe deja de plein fouet. Je n'ai pas dormi de la nuit. Imaginez une petite piece, un sol chaud et pas de ventilateur, ni de climatisation. L'enfer. Pas une minute de sommeil. Juste des soubresaults parfois comique a relents de Louis de Funes. Resultat : des cernes, une humeur grincheuse et une seule idee en tete, acheter un ventilateur.
Je me suis pas mal balade ces derniers temps au detriment de mon blog qui prend un peu de poussieres. Je vais essayer de me rattraper cette semaine.
Hannibal lecter. Pardon, a mes bons lecteurs.

3 commentaires:

Guillaume a dit…

Alors Feurat, on perd le courage d'écrire... J'espère que tu ne t'ennuies pas trop dans cete belle ville d'Erbil (à prendre avec toute l'ironnie nécessaire!).
En espérant te lire bientôt.
Guillaume

Baydar a dit…

Ah bon c'est possible qu'un journaliste s'ennuie en Irak?

Feurat a dit…

Non je ne m'ennuie pas en Irak. Seulement a Erbil. Heureusement, je me suis pas mal ballade entre Mossoul et d'autres "regions". Mais je ne peux decrire cela tout de suite. Non pas par flegmatisme mais par soucis de ne pas inquieter ma famille. Et pourvu que cette derniere ne lise pas ce commentaire!

Feurat.