mercredi 18 avril 2007

Top départ!

Aujourd'hui, Mercredi 18 Avril 2007 à 15h20, le soleil brille. Eté précoce, à moins que ce soit celui de l'année dernière qui nous rattrape. J'ai décidé de démarrer ce blog. Un blog de comptoir. J'y raconterai des anecdotes, des choses vues et senties, d'ici et d'ailleurs.
D'ailleurs? je pars dans une semaine pour quelques mois au Moyen-Orient. D'abord la Syrie, puis l'Irak. Pour mon boulot de journaliste. Entre les feuillets et correspondances, j'essaierai d'écrire sur ce blog les détails souvent jetés à la corbeille par nous les journalistes. Les phrases que l'on surligne avant d'appuyer sur le bouton "supprimer", faute de place ou de contexte.
D'ici? Nous sommes à quatre jours du scrutin. Avec quatre "gros" candidats sur le ring. Qui remportera le titre de champion de France ? Qui va décocher une bonne droite (ou une bonne gauche) à ses adversaires ? Entre le ministère de l'immigration et de l'identité nationale, le smic à 1500 Euros, le nouveau centrisme et la fermeture des frontières, il y a de quoi être servi. Va-t-on rester dans cette logique de confrontation entre majorité et opposition ? Oui, je revendique le changement de système. Pour moi, la vrai rupture est celle qui casse un système vieillot qui rampe depuis des années.
Françaises, français, la révolution, ce n'est pas Le Pen. Dire non, ce n'est pas voter FN. Avançons vers des idées nouvelles. Arrêtons de nous regarder dans le blanc des yeux et de stagner.
J'avoue que je n'ai jamais autant attendu d'une élection présidentielle. En même temps, j'en ai suivi que trois...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

chevalier au regard humble a l'épée dirigé par sa plume merci feurat de nous donner la possibilité de "vivre" un peu a tes cotés ton quotidien de journaliste et d'homme...

Anonyme a dit…

très beau site Feurat bon courage pour ton départ au moyen orient à bientôt prends soin de toi. farouk

Nicolas a dit…

Premiers tours de roue pour ce nouveau blog plus intimiste, à la lecture bien plaisante et à l'habillage chaleureux. Je te souhaite donc mon bon ami une sereine continuation dans son développement, avec ces textes qui donneront l'illusion que même durant tes voyages au Moyen Orient tu seras avec nous.